ADVERTISEMENT

Vaisseau Terre au Planétarium

Cette exposition est consacrée à la planète bleue. Pourquoi la vie a-t-elle pu se développer ici? Que nous apprennent les satellites? Qui est cette drôle d’espèce, l’Homme? Autant de questions qui trouveront des réponses à travers cette visite très familiale au Planétarium de Vaulx- en-Velin. À découvrir jusqu’au 2 janvier 2023. Par Clotilde Brunet

On a visité Vaisseau Terre un mercredi après-midi, entourés de beaucoup de petits-enfants et de grands-parents. Cette exposition s’adresse particulièrement aux plus jeunes, même si les adultes repartiront moins bêtes! La scénographie de cette exposition, conçue par la Cité de l’espace de Toulouse, la Ville de Vaulx-en-Velin et la Métropole de Lyon, ne semble pas spectaculaire a priori. Mais on a envie d’en savoir plus dès que l’on se plonge dans le contenu des différents panneaux.

Les visiteurs qui ne sont pas hyper calés en astronomie seront surpris d’apprendre que sans la présence de la Lune, la Terre tournerait 4 fois plus vite et que les journées dureraient 6h! Autre conséquence: l’inclinaison de notre planète et donc le climat varieraient beaucoup plus. Il passerait de canicules à des périodes glaciaires… Et les humains ne seraient tout simple- ment pas là. On ne va pas tout dévoiler mais c’est aussi l’occasion de découvrir ce que désigne la “zone Boucle d’Or”.

Un peu plus loin, une mamie et ses petites-filles sont en train de lire les explications qui défilent sur un écran. Il faut choisir parmi différentes catégories : alimentation, transports, textile… Cette partie de l’expo Vaisseau Terre détaille les impacts des activités humaines sur la Terre. Produire un t-shirt en coton consomme autant d’eau que 70 douches. Stocker un mail pendant 1 an consomme autant d’électricité qu’une ampoule basse consommation pendant une heure. On ne finit pas démoralisés car des petits gestes permettant d’améliorer la situation sont aussi proposés. Les enfants sont très intéressés et posent beaucoup de questions.

SATELLITES

Autre étape interactive et sympa de l’expo: celle sur les différents rôles des satellites. Un gyrophare se met à tourner et à sonner. On apprend qu’il y a eu un tremblement de terre au Népal. Les secours doivent intervenir très rapidement! Grâce aux données fournies par les satellites, on peut savoir sur un écran quels sont les villages touchés, les routes praticables ou non… Les satellites permettent aussi d’étudier le changement climatique, l’évolution des glaciers par exemple, ou encore de nous géolocaliser. Une fonction que l’on utilise maintenant quotidiennement.

En face, on peut déplacer une cible sur une carte. Quand on s’arrête sur un point, une photo prise depuis l’espace apparaît, accompagnée d’explications. Malheureusement les enfants que l’on croit toujours à l’aise avec les écrans ne comprennent pas toujours le but. Certains se contentent de balader la cible sur la carte… Peut-être qu’il faudrait un mode d’emploi à côté des activités ou un médiateur pour expliquer le fonctionnement. Des vidéos, mettant en scène un astronaute allemand, un astrophysicien ou encore Alexandre Astier – l’auteur de la saga Kaamelott est passionné par l’exploration spatiale – permettent de poursuivre la réflexion sur notre place au sein de l’univers. Même si cette expo tient dans une salle, on y a passé 1h30 le temps de découvrir tous les contenus très variés et instructifs.

Planétarium de Vaulx-en-Velin, place de la Nation, Vaulx- en-Velin.Tél. 04 79 79 50 13. Plein tarif : 7 €, résidents vaudois : 6 €, gratuit : enfants – 6 ans et pour tous le 1er samedi du mois.

EN KIOSQUE

VERSION NUMERIQUE Journaux.fr COMMANDER

Directement chez vous

+ HORS SERIES

S’ABONNER

VOTRE PUBLICITE

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0