ADVERTISEMENT

Sarah Tanzilli 
: “Les députés ont une responsabilité pédagogique”

Sarah TANZILLI, députée de la 13e circonscription de Rhône

Cette jeune militante de la cause arménienne a conservé la circonscription à la macronie en succédant à la députée LREM Daniele Cazarian qui ne se représentait pas. 

SarahTanzilli a grandi dans une famille où on parle facilement politique avec une mère plutôt de droite et un père encarté au PS. Son petit frère a aussi été le collaborateur du socialiste Bernard Cazeneuve, ministre sous le quinquennat de François Hollande. Elle-même s’est d’abord engagée dans la cause arménienne qui rassemble toute la famille. “Le milieu associatif apprend la débrouille car on n’a pas toujours les moyens nécessaires à ses actions”, raconte Sarah Tanzilli.

Titulaire d’un Master de droit public, elle travaille six ans comme juriste à la Métropole de Lyon avant de devenir la collaboratrice de Danièle Cazarian, élue député LREM en 2017. Un poste qui va la conforter dans l’envie de s’engager en politique. “Je crois profondément à la capacité des politiques de changer la vie des gens même si je sais que c’est une idée de moins en moins répandue”, déclare la nouvelle députée. Sarah Tanzilli estime ainsi qu’Emmanuel Macron a des résultats. “On croit que ce qui va bien, est acquis. On oublie que le taux de chômage dépassait les 10 % il y a cinq ans et qu’aujourd’hui, il n’est plus à deux chiffres ! On oublie des mesures comme la suppression de la taxe d’habitation.” Contrairement aux attaques des écologistes, elle estime que LREM n’a pas négligé les enjeux climatiques. “On a mis en place des mesures pour la zéro artificialisation des sols. Si je prends ma circonscription, cela a permis de bloquer l’extension du Leclerc. Il y a aussi des débats sur l’aménagement de logements au Fort de Genas. D’autres mesures ambitieuses sont à l’étude pour ce nouveau quinquennat”, insiste Sarah Tanzilli. LREM a d’ailleurs demandé à tous ses nouveaux députés de se former en ce début de mandat avec des experts du climat. Mais la jeune députée de cette circonscription de l’Est lyonnais craint qu’ils oublient les conséquences sociales de la transition énergétique. “Quand on parle avec des habitants de la circonscription, ils trouvent très bien d’aller vers un monde décarboné. Mais n’oublions pas que le point de départ de la crise des Gilets jaunes, c’est la hausse unilatérale du prix du carburant. Sans pédagogie.”

Pas trop inquiète sur la majorité devenue relative d’Emmanuel Macron, elle constate que la gouvernance a déjà évolué. “J’ai intégré la Commission des lois et on a montré notre capacité à dialoguer pour faire émerger des solutions avec les groupes d’oppositions”, assure Sarah Tanzilli qui reconnaît “un problème de méthode pendant le premier quinquennat.” Elle attend du Président de la République qu’il soit beaucoup moins dans la verticalité. “Comme il s’y est engagé.” Tout en soulignant la responsabilité des députés eux-mêmes. “Un mandat de député ce n’est pas un sprint mais un marathon. Il faut agir dans la durée et expliquer notre démarche. Un député a aussi une responsabilité pédagogique et d’éducation citoyenne. Il faut davantage d’éducation civique à l’école mais sans s’arrêter là. Les électeurs sont politiquement mûrs mais ils manquent de repères sur le fonctionnement de nos institutions.Tout le monde ne fait pas Sciences Po pour les comprendre! On parle bien de formation professionnelle tout au long de la vie ? Pourquoi pas en tant que citoyen ? 

MODÈLE RÉPUBLICAIN
Parmi ses autres engagements annoncés: le soutien aux familles monoparentales. “Je pense aux enfants puisqu’ils sont deux sur cinq à être en dessous du seuil de pauvreté dans ces familles. C’est aussi un enjeu de dignité de permettre à ces femmes de s’épanouir autrement qu’en étant maman. On doit étendre l’aide pour la garde jusqu’aux 12 ans de l’enfant et augmenter son montant”, propose la nouvelle députée LREM qui veut aussi engager des discussions sur ce thème avec les branches professionnelles. “Par exemple pour un temps partiel de droit avec complément de revenu ou un télétravail de droit dans les branches professionnelles où c’est adapté. C’est un sujet qui me touche. Si mon mari ne m’aidait pas pour mes enfants de 5 et 8 ans, je n’aurais pas pu devenir députée”, ajoute Sarah Tanzilli.

La jeune députée va continuer son action pour l’Arménie. “On a 10 000 jeunes hommes de 20 à 22 ans qui sont l’équivalent des gueules cassées de la Première Guerre mondiale.La France peut beaucoup faire pour eux grâce à son expérience en termes de prise en charge du handicap.” La lutte contre le séparatisme figure aussi parmi ses préoccupations. “C’est quand même à Décines qu’on a vécu, il y a deux ans, deux chasses à l’Arménien avec de jeunes turcs armés de couteaux et de barres à mine. À l’inauguration du mémorial arménien à Lyon en 2006, il y avait eu des manifestations. Mais les citoyens français d’origine turque n’étaient pas très impliqués. À l’époque, on a vu des bus venir d’Allemagne, de Belgique, de Suisse… Ce qui était inquiétant en 2020, c’est que les jeunes qui défilaient, sont de notre région avec un leader de 22 ans. Cela mesure le travail d’endoctrinement réalisé entre-temps”, analyse Sarah Tanzilli. La députée de Décines dénonce “une stratégie d’entrisme et de séparatisme téléguidée de l’État Turc qui veut mettre la main sur une partie de la population d’origine turque de notre pays pour en faire ses représentants en France avant d’être des citoyens français.” Vigilante et inquiète, Sarah Tanzilli compte sur le contrôle des associations cultuelles et des écoles hors contrats pour contrer “ce travail de sape”. Et elle insiste : “cela dépasse la cause arménienne et concerne toutes les stratégies d’entrisme des États étrangers qui remettent en cause notre modèle républicain”.

Cet article m’a intéressé. Je souhaite acheter le magazine dans lequel il a été publié : c’est par ici !

EN KIOSQUE

VERSION NUMERIQUE Journaux.fr COMMANDER

Directement chez vous

+ HORS SERIES

S’ABONNER

VOTRE PUBLICITE

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0