La nouvelle adresse bistronomique de Gerland

Colyne Chirouze, Maxime Pujol et Claire Achard

Trois jeunes associés ont ouvert le restaurant Bergamote dans le 7e arrondissement l’été dernier. Cette table bistronomique propose un excellent rapport qualité/prix! Le chef Maxime Pujol élabore une cuisine la plus locale possible. À tester ! Par Clotilde Brunet

À moins de dix minutes à pied de la place Jean Jaurès, Bergamote dynamise l’offre de restauration du quartier. Mis à part Le Bistrot du Potager qui vaut le détour, on retrouve beaucoup de petite restauration conçue pour des pauses dej’ rapides. Les jeunes associés habitent le quartier depuis des années. Ils ne voulaient pas s’installer dans un coin de Lyon où l’offre est déjà pléthorique. Bergamote dispose d’une quarantaine de couverts. Le restaurant est fréquenté par des groupes, des collègues…, le midi et plutôt par des couples le soir. Le soir, deux menus sont proposés : amuse-bouches + entrée + plat + dessert + mignardises à 34 € ou le même enchaînement avec poisson + viande à 45 €. À chaque étape, le chef a imaginé deux options.

L’équipe de Bergamote a conçu une très belle carte des boissons, notamment des cocktails. On se laisse tenter par un gin Citadelle, agrémenté de sureau. Le second convive opte pour un cocktail à base de Chartreuse, tout aussi réussi. Côté assiettes, les mises en bouche sont servies: petit rouleau de rillettes de porc enroulé dans une feuille d’épinard, biscuit surmonté d’une mousse à la roquette… Le jeu des textures est très agréable. Le craquant du biscuit contraste avec la douceur de la mousse.

Le chef Maxime Pujol, âgé de 33 ans, a fait son apprentissage à la Cour des Loges, avant de passer par le groupe Bocuse puis de devenir second au Gourmet de Sèze et chez Jeremy Galvan. “On sert une cuisine avec un maximum de produits locaux, de saison… On s’approvisionne auprès de fournisseurs que l’on connaît bien, entre-autres au marché à Jean Macé”, précise Colyne Chirouze, sa compagne qui officie en salle. On peut d’ailleurs consulter la liste des fournisseurs sur le site internet. Une transparence gage de qualité.

UN SANS-FAUTE
On poursuit en douceur avec la mousseline de poisson, crème végétale, racines de légumes. L’aspect fondant de la mousseline rappelle un peu celui de la quenelle. Le tout surplombé par une brumoise de légumes. La seconde entrée au choix est atypique : “la langue du coing”. Il s’agit donc de langue de boeuf avec du coing et de la moutarde. On se régale ! 

En plat, les convives ont le choix entre un dos de cabillaud, épinard, moules de Morisseau ou veau champignons, panais. Nous goûtons les deux! Le cabillaud est très tendre, surplombé d’épinard découpé en filaments. À côté, la crème réalisée à partir du jus des moules est savoureuse. Le veau, champignons, panais satisfait également le palais du second testeur. C’est un sans-faute. 

En dessert, on fait encore des choix différents, on aura fait le tour du menu du moment. L’amateur de cacao mise sur le chocolat, faisselle, citron. Une barre chocolatée est accompagnée de faisselle sous forme givrée. Le citron vient décorer le tout par petites touches et apporter de la fraîcheur. L’autre dessert est très différent mais tout aussi succulent: pamplemousse, patate douce, lavande. Là aussi les ingrédients sont travaillés sous de multiples formes: sorbet, mousse, lamelle ou rondelle de patate douce… Ces associations qui ne nous semblaient pas évidentes a priori fonctionnent à merveille parce qu’elles sont maniées avec subtilité. Le dîner se termine tranquillement autour de quelques mignardises, dont l’une à base de bergamote, et d’une infusion maison. 

Colyne Chirouze et Claire Achard, au service, sont très agréables, discrètes mais conviviales. Elles ont toutes les deux forger leur expérience dans l’hôtellerie-restauration de luxe. En somme, nous avons passé une excellente soirée! Que ce soit dans l’atmosphère de la salle ou dans l’assiette, c’est une réussite. Une adresse à découvrir et à conseiller! Pour notre part, nous reviendrons tester un autre menu. 

Restaurant Bergamote, 123 Rue de Gerland, 69007 Lyon. Ouvert du lundi au mardi midi et du mercredi au vendredi midi et soir.Tél. 04 78 72 64 32. Réservation en ligne possible. Le menu peut être adapté aux végétariens, prévenir en amont si possible. Le midi : plat unique 18 €, entrée + plat ou plat + dessert 21 €, entrée + plat + dessert 24 €. 

Cet article m’a intéressé. Je souhaite acheter le magazine dans lequel il a été publié : c’est par ici !

EN KIOSQUE

VERSION NUMERIQUE Journaux.fr COMMANDER

Directement chez vous

+ HORS SERIES

S’ABONNER

VOTRE PUBLICITE

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0