Villeurbanne Capitale française de la culture

Villeurbanne

C’est un Cédric Van Styvendael ému et applaudi qui a lancé ce vendredi soir l’inauguration de Villeurbanne Capitale Française de la Culture 2022. Le maire de Villeurbanne a prononcé son discours devant le TNP, une institution emblématique, après l’arrivée des girafes du premier défilé sur la place Lazare-Goujon. Une fable poétique suivie par un public évalué à 5 000 spectateurs selon les organisateurs. Une série de mesures avait été prises pour permettre cet évènement en plein air malgré la crise sanitaire. Cédric Van Styvendael a salué la présence de Grégory Doucet le maire de Lyon qui a décidé de s’associer à l’évènement, et de Bruno Bernard président de la Métropole, qui l’accompagne également.

C’est Roselyne Bachelot qui a lancé ce label en s’inspirant du succès du label Capitale européenne de la culture. Villeurbanne est donc la première à l’obtenir. “Ce soir Villeurbanne est la capitale de la France”, a lancé la ministre de la Culture. 

Une inauguration réussie dans une ambiance familiale et conviviale.

L’évènement n’a pas échappé à une intervention des intermittents du spectacle qui ont brandi des pancartes sur “la culture en lutte.” La perturbation ponctuelle du discours de Roselyne Bachelot, restée imperturbable, n’a pas suscité de réactions mais les slogans vociférés pendant que des enfants entamaient le décompte inaugural ont déclenché des “vos gueules les connards” exaspérés. Pendant que la foule se dispersait tranquillement, d’autres militants sont montés sur la tribune avec une pancarte “Dans notre école des enfants dorment dans la rue, la culture c’est bien, un toit c’est tout.”

EN KIOSQUE

VERSION NUMERIQUE Journaux.fr COMMANDER

Directement chez vous

+ HORS SERIES

S’ABONNER

VOTRE PUBLICITE

Panier
-
+
Total
4,90
Continuer les achats
1