“Une intention politique malveillante”

La Région va réduire ses subventions aux institutions culturelles des grandes métropoles pour aider davantage les autres territoires. Cette décision entraîne la réaction des opposants politiques de Laurent Wauquiez mais également celui des élus LR de SaintÉtienne. Entretiens avec Marc Chassaubene, l’adjoint à la Culture de Gaël Perdriau mais aussi la réaction de Fabrice Panneckoucke, un élu de Haute-Savoie qui défend ce rééquilibrage.

Cette baisse des subventions de la Région concerne-t-elle aussi les institutions culturelles stéphanoises ?
Marc Chassaubene :
Oui, la Comédie de Saint-Étienne, la Cité du design, plusieurs festivals… On s’était inquiétés d’une baisse puisque la rumeur courait mais on n’avait jamais eu de retour. J’ai déjeuné deux fois avec Sophie Rotkopf et elle n’a jamais évoqué une quelconque modification ! Les élus de la Région membres des conseils d’administration des institutions culturelles stéphanoises ont même voté leurs budgets avec nous.
Contestez-vous ce rééquilibrage en faveur d’autres territoires ?
La Région est libre de ses choix même si je n’adhère pas à cette stratégie. Je souligne au passage que Saint-Étienne-Métropole a de nombreuses communes rurales sur son territoire. Si c’est l’argument, on ne devrait pas subir de baisse. Et si la Région veut affaiblir l’École du design de Saint-Étienne, en particulier sa classe pour l’égalité des chances, elle doit nous dire dans quelle ville de la Région elle compte créer une autre école. Surtout, je conteste cette méthode qui consiste à réduire un budget en cours d’exercice ! La Biennale du design a appris que sa subvention 2022 va diminuer alors qu’elle en est à sa dixième semaine ! Une réorientation cela ne se décide pas dans ces circonstances. On ouvre une discussion en amont. Les institutions culturelles se retrouvent piégées. C’est une faute budgétaire ou une intention politique malveillante. Ou les deux !
Pourtant, la mairie de Saint-Étienne est a priori dans le même camp politique que la Région ?
Oui, mais les relations tendues entre Gaël Perdriau et Laurent Wauquiez ne sont un secret pour personne. On a bien compris que la volonté de la Région est d’abandonner les Métropoles au profit de territoires qui lui sont plus favorables. politiquement mais c’est dramatique.
En fait, il y a une double stratégie : géographique et thématique. Les festivals grand public sont moins touchés. Des institutions stéphanoises sont en péril ?
Des emplois sont clairement menacés. C’est 500 000 à 600 000€ de moins pour la Cité du Design dont les coûts sont à 80 % de la masse salariale pour assurer ses différentes missions. Or, on avait au contraire prévu avec la Région de la développer. Le projet Cité 2025 c’est 60 millions d’euros d’investissements publics et privés. On développe aussi une plateforme d’innovation par le design avec la Région, en tout cas je le croyais. Jacques Blanchet, conseiller régional délégué aux relations avec les partenaires économiques, a même semblé enthousiaste lors de sa dernière visite. Je n’imagine pas que la Région ne reconsidère pas sa position.

——————-

“Je crois à ce rééquilibrage !”

Fabrice Pannekoucke, élu à la Région et président de la Communauté de Communes Coeur de Tarentaise, défend ce rééquilibrage. Même s’il estime prématuré de donner des précisions.

“Je crois complètement à cette volonté de rééquilibrage de la vice-présidente Sophie Rotkopf. D’ailleurs, nos services travaillent ce sujet avec la Région. On a développé des partenariats avec de grands festivals comme Jazz à Vienne ou le Festival d’Ambronay et on espère bénéficier de ce rééquilibrage. Mais on est encore trop en amont pour vous donner des chiffres précis. Il faut attendre septembre.”

Dossier complet à retrouver dans Mag2Lyon N°146 disponible en commande sur

https://www.mag2lyon.fr/produit/mag2-lyon-juin-2022/.
Et en version numérique sur www.journaux.fr

EN KIOSQUE

VERSION NUMERIQUE Journaux.fr COMMANDER

Directement chez vous

+ HORS SERIES

S’ABONNER

VOTRE PUBLICITE

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0