ADVERTISEMENT

Quels candidats dans les 14 circonscriptions ?

Les candidats de la NUPES dans le Rhône

La majorité présidentielle compte actuellement 12 des 14 députés du Rhône. État des lieux des forces en présence dans chaque circonscription.

1re CIRCONSCRIPTION 

Le député LREM (Renaissance), Thomas Rudigoz, candidate pour un second mandat. Il affrontera Aurélie Gries des Insoumis. L’alliance de gauche a des chances non nulles dans cette circonscription de Lyon qui couvre le 1er, une partie du 4e et du 9e arrondissement. Elliot Aubin, le candidat de LFI était arrivé au second tour en 2017, alors que la gauche était divisée. Les Républicains présentent quant à eux Anne Prost.
Ensemble : Thomas Rudigoz (Renaissance)
NUPES : Aurélie Gries (LFI)
Les Républicains : Anne Prost
Rassemblement National : Voliaria Gagarine
Reconquête : Sixtine Bonfils
LO : Jim Bugni
Parti animaliste : Patrick Charron
Divers-centre : Grégory Dayme
Notre Futur : Fanny Colombier
Résistons: Celina Vuarin-Appa Plaza

2e CIRCONSCRIPTION 

L’ancien socialiste, devenu En Marche, désormais écologiste, Hubert Julien-Laferrière a obtenu l’investiture de la gauche pour briguer un second mandat dans cette circonscription lyonnaise qui couvre notamment le 2e arrondissement. Il affrontera le jeune Loïc Terrenes, 25 ans, ancien collaborateur parlementaire d’Olivier Véran, comme candidat de la majorité présidentielle Ensemble. Mais il aura aussi face à lui des candidats de gauche dissidents : le socialiste Philippe Prieto mais aussi Adrien Drioli, conseiller municipal du 9e arrondissement qui défend “l’Union de la Gauche Républicaine et Sociale”. À droite, Myriam Fogel-Jedidi est également candidate pour les Républicains.
Ensemble : Loïc Terrenes
NUPES : Hubert Julien-Laferrière (Génération Ecologie)
Les Républicains : Myriam Fogel-Jedidi
Rassemblement National : Sylvine Sintes
Reconquête : Pierre Simon
LO : Delphine Briday
Parti animaliste : Claire Velicitat
DVG : Philippe Prieto
Divers-gauche : Adrien Drioli
Divers droite : Coulan Pascal
Ecologie : Bôhnke Laurent
Divers gauche (jeune garde) : Arnault Raphaël
Aissou Jarima
Divers droite : Ali Muhammad
Parti ouvrier indépendant démocratique : Rannou Delphine


3e CIRCONSCRIPTION
Jean-Louis Touraine ne se représentant pas, c’est sa collaboratrice parlementaire Sarah Peillon, référente d’En Marche dans le Rhône, qui a obtenu l’investiture. Marie-Charlotte Garin, EELV, défendra les couleurs de la NUPES dans cette circonscription où les Verts ont de sérieuses ambitions. Du côté des Républicains, c’est Béatrice de Montille qui se présente.
Ensemble : Sarah Peillon (Renaissance)
NUPES : Marie-Charlotte Garin (EELV)
Les Républicains : Béatrice de Montille
Rassemblement National : Gérard Vollory
Reconquête : Olivier Delucenay
LO : Jean-Noël Dudukdjian
Parti animaliste : Nadège Guillaumont
Voter après-monnaie : Marc Chinal
PRG : Jean-François Auzal
Barrallon Anaïs
Union des démocrates musulmans de France : Geffrault Alexis
Ecologie : Ramos Valérie
Equinoxe (partie écologie) : Todorovic Nicolas

4e CIRCONSCRIPTION

L’ancienne adjointe à l’Education de la Ville de Lyon Anne Brugnera rempile pour un second mandat et sera candidate pour Renaissance dans cette circonscription lyonnaise longtemps tenue par la droite (elle couvre le 6e arrondissement). C’est d’ailleurs Pascal Blache, le maire du 6e qui a été investi pour les Républicains. À gauche, Benjamin Badouard, co-président du groupe écologiste à la Métropole de Lyon est candidat pour la NUPES.
Ensemble : Anne Brugnera (Renaissance)
NUPES : Benjamin Badouard (EELV)
Les Républicains : Pascal Blache
Rassemblement National : Véronique Coulais
Reconquête : Florence Darbon
LO : Coralie Laurent
KEBIR Nadia : Ecologie
Vel Juliette : Divers droite
Benramdane Malik : Union des démocrates musulmans de France

5e CIRCONSCRIPTION 


La député Modem Blandine Brocard est de nouveau candidate pour la majorité présidentielle dans cette circonscription qui compte notamment Caluire. Face à elle, le candidat de gauche sera un des seuls rescapés socialistes de l’accord national : Fabrice Matteucci. Il faudra aussi compter sur le Républicain, Bastien Joint qui succède à Philippe Cochet, le maire de Caluire et ancien député qui a préféré renoncer.
Ensemble : Blandine Brocard (Modem)
NUPES : Fabrice Matteucci (PS)
Les Républicains : Bastien Joint
Rassemblement National : Yves Duigou
Reconquête : Cédric Le Bel
LO : Hélène Rivière
Parti animaliste : Julie Kabil
Bouard Stéphanie : Sans étiquette
Slimani Mohamed : Sans étiquette
KABIL Julie

6e CIRCONSCRIPTION
C’est l’avocate Emmanuelle Haziza, proche de Jean-François Copé, qui a obtenu l’investiture Ensemble, alors que Bruno Bonnell, l’actuel député, ne se représente pas. La circonscription villeurbannaise réputée à gauche a fait l’objet d’importants marchandages. C’est finalement l’Insoumis Gabriel Amard, gendre de Jean-Luc Mélenchon qui a été investi pour la NUPES. Mais la socialiste Cristina Martineau est très remontée contre ce “parachutage”. Le Rassemblement National sera représenté par Michèle Morel, la déléguée départementale depuis octobre 2020, et Reconquête par Pierre Porta. Enfin, Clément Charlieu est candidat pour l’UDI et soutenu par les Républicains.
Ensemble : Emmanuelle Haziza (Horizons)
NUPES : Gabriel Amard (LFI)
Droite/UDI : Clément Charlieu
Rassemblement National : Michèle Morel
Reconquête : Pierre Porta
LO : Nadia Bouhami
Parti animaliste : Ingrid Roche
PRG : Katia Buisson
Sende Jean-Eric : Sans affiliation politique
Ryckaert Paul : Sans étiquette
WINKERMULLER Laura : Sans étiquette
Privolt Grégoire : Parti ouvrier indépendant
Boutayeb Maude : Union des démocrates musulmans de France
Meziani Zaïr : Divers gauche
Vieira Philippe : Villeurbanne pourquoi pas ?

7e CIRCONSCRIPTION 

Dans cette circonscription qui couvre Rillieux, Bron ou Vaulx, Anissa Khedher (Renaissance), un temps contestée, repart pour un second mandat. Match retour donc contre le LR Alexandre Vincendet le maire de Rillieux. Autre candidature celle de la NUPES avec l’Insoumis Abdelkader Lahmar, alors qu’Albert Lévy, l’ancien juge lyonnais, avait été pressenti. Mais il fera face à la dissidence du socialiste Stéphane Gomez, adjoint d’Hélène Geoffroy. La maire de Vaulx n’a pas digéré l’accord entre le PS et les Insoumis. Le Rassemblement national est représenté par Tiffany Joncour.
Ensemble : Anissa Khedher (LREM)
NUPES : Abdelkader Lahmar (LFI)
Les Républicains : Alexandre Vincendet
Rassemblement National : Tiffany Joncour
Reconquête : Geneviève Lucchesi
LO : Thomas Spreux
Parti animaliste : Charlotte Bouhila
Bouguerra Monia : Union des démocrates musulmans de France
Vachon Alain : Sans étiquette
Gasmi Nordine : Divers gauche
Papa Anna : Sans étiquette
Doganel Izzet : Sans étiquette
Gomez Stéphane : Divers gauche
Lounes Rachid : Sans étiquette


8e CIRCONSCRIPTION
Nathalie Serre, la suppléante de Patrice Verchère, devenue députée en cours de mandat (Patrice Verchère a préféré rester maire de Cours-la-Ville en 2020) va tenter de conserver son siège dans cette circonscription de l’ouest du Rhône. Acquise à la droite depuis des décennies, elle sera une terre de conquête pour le Modem Dominique Despras, investi par la majorité présidentielle. Cet agriculteur atypique a de sérieuses chances. Il avait fait partie de la majorité du LR Laurent Wauquiez à la Région avant de démissionner. La gauche, quant à elle, ne croit guère en sa réussite mais envoie la communiste Cécile Bulin, issue du secteur de la santé.
Ensemble : Dominique Despras (Modem)
NUPES : Cécile Bulin (PCF)
Les Républicains : Nathalie Serre
Rassemblement National : Antoine Dubois
Reconquête : Marie de Kervereguin
LO : Tristan Teyssier
Parti animaliste : Noëlle Pelerins
Lawo Valérie : Divers écologie
Braud Pasale : Divers gauche
Gaude Joël : Divers écologie
Nove Josserand Mathieu : Divers droite


9e CIRCONSCRIPTION 

Renouveau dans le Beaujolais puisque Bernard Perrut, député Les Républicains ne se représente pas pour un 6e mandat. Il laisse sa place à Alexandre Portier, l’actuel adjoint à la sécurité de Villefranche-sur-Saône, âgé de 32 ans. L’occasion pour LREM de passer à l’offensive en investissant, dans cette circonscription qui lui échappe pour l’instant, le délégué général des “Jeunes Avec Macron” Ambroise Méjean. À gauche, les espoirs sont minces. LFI sera présent pour l’alliance de gauche. A l’inverse, l’extrême-droite réalise toujours de bons scores dans la 9e.
Ensemble : Ambroise Méjean (LREM)
NUPES : Mylène Dune (LFI)
Les Républicains : Alexandre Portier
Rassemblement National : Rémi Berthoux
Reconquête : Claire de Guernon
LO : Chantal Helly
Baïda Delphine : Union des démocrates musulmans de France
Chavanne Alexandre : Divers droite, Résistons
Perrichon Elodie : Divers écologie
Girerd Maguy : Divers droite

10e CIRCONSCRIPTION

Thomas Gassilloud a été logiquement réinvesti par Emmanuel Macron. Dans cette circonscription des Monts du Lyonnais (de Saint Genis Laval à Saint-Symphorien sur Coise), Sophie Cruz sera candidate pour les Républicains ainsi que la socialiste Michèle Edery pour la NUPES. Agnès Marion, transfuge du Rassemblement National est candidate pour Reconquête.
Ensemble : Thomas Gassilloud (LREM)
NUPES : Michèle Edery (PS)
Les Républicains : Sophie Cruz
Reconquête : Agnès Marion
LO : Gilles Bompard
Parti animaliste : Sébastien Ruiz
Ulubas Xavier : Divers écologie
Rambaud Gerbert : Debout la France
Chanelet Fatiha : Divers droite, Résistons!


11e CIRCONSCRIPTION

Jean-Luc Fugit (Renaissance) postule pour un second mandat. Pas gagné d’avance dans cette circonscription hétérogène qui compte la populaire Givors mais aussi Condrieu ou Mornant, des communes plus rurales. C’est le candidat du PCF Abdel Yousfi qui a été choisi par l’alliance de gauche. Issu du monde ouvrier, il aura la lourde de tâche de faire barrage à l’extrême-droite qui réalise de bons scores dans cette zone. Il faut aussi compter sur Paul Vidal, le maire de Toussieu qui fait campagne pour les Républicains.
Ensemble : Jean-Luc Fugit (LREM)
NUPES : Abdel Yousfi (PCF)
Les Républicains : Paul Vidal
Rassemblement National : Michel Dulac
Reconquête : Charles Ascarino
LO : Isabelle Browning
Parti animaliste : Alexis Martinon
Chirat Christophe : Divers
Allali Moshen : Union des démocrates musulmans de France
Spennato Sophie : Divers écologie
Rossolini Aude : Divers droite
Communal Pierre-Henri : Divers droite, souverainiste

12e CIRCONSCRIPTION
Le Modem Cyrille Isaac-Sibille va tenter de conserver son siège dans l’ouest lyonnais (Oullins, Ste Foy, Tassin…). Il affrontera le maire LR de Pierre-Bénite, Jérôme Moroge, ainsi que l’écologiste Jean-François Baudin pour la gauche. À noter que pour Reconquête, c’est Olivier Pirra (40 ans), responsable régional de Via qui sera candidat.
Ensemble : Cyrille Isaac-Sibille (Modem)
NUPES : Jean-François Baudin (EELV)
Les Républicains : Jérôme Moroge
Rassemblement National : Elodie Annani
Reconquête : Olivier Pirra
LO : Cécile Faurite
Parti animaliste : Céline Beuzit
Heurtel Antoine : Sans affiliation politique
Carron Lucie : Divers écologie
Spennato Samantha : Divers écologie
Amsellem David : Divers droite, Souverainiste
Chambon Arthur : Divers gauche (parti radical de gauche)

13e CIRCONSCRIPTION
À l’est de Lyon, Danièle Cazarian ne repart pas pour un second mandat. C’est son attachée parlementaire Sarah Tanzilli qui brigue sa succession pour Renaissance. Le maire LR de Saint-Priest Gilles Gascon espère bien, quant à lui, ramener cette circonscription dans le giron de la droite. L’Insoumis Victor Prandt sera candidat pour la NUPES. L’extrême-droite a aussi ses chances.
Ensemble : Sarah Tanzilli (LREM)
NUPES : Victor Prandt (LFI)
Les Républicains : Gilles Gascon
Rassemblement National : Alain Péchereau
Reconquête : Océane Gigarel
LO : Michel Piot
Barthès Didier : Divers écologie
Perreira Christina : Divers écologie
Chomette Auriane : Divers droite
Briza Sabrina : Union des démocrates musulmans de France

14e CIRCONSCRIPTION
Yves Blein a maintenu le suspense jusqu’au bout mais l’ancien socialiste devenu marcheur sera bien candidat à sa réélection dans cette circonscription qui couvre Vénissieux et Saint-Fons. Face à lui, la NUPES avait investi le très polémique Taha Bouhafs, mais ce dernier a finalement renoncé. Comme Michèle Picard, la maire communiste de Vénissieux qui souhaitait cette investiture mais qui s’est finalement rangée derrière le candidat officiel, l’Insoumis Idir Boumertit, son adjoint à la Ville chargé des grands projets. L’extrême-droite a investi deux policiers dont Bruno Attal pour Reconquête et Damien Monchau pour le RN.
Ensemble : Yves Blein (LREM)
NUPES : Idir Boumertit (LFI)
Rassemblement National : Damien Monchau
Reconquête : Bruno Attal
LO : Olivier Minoux
Parti animaliste : Delphine Palluy
Kessi Mokrane : Sans étiquette
Minoux Olivier : LR
Salmi Camila : Divers écologie
Omeir Farid : Union des démocrates musulmans de France
Ayvali Yalcin : Sans étiquette
Egron Martin : Divers droite (souverainiste)

EN KIOSQUE

VERSION NUMERIQUE Journaux.fr COMMANDER

Directement chez vous

+ HORS SERIES

S’ABONNER

VOTRE PUBLICITE

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0