Les Rousses Une station “tout ski”

Historiquement connue grâce au ski de fond, cette station du Haut-Jura permet aussi de pratiquer une variante, le ski nordique de randonnée et bien d’autres activités. Traîneaux, fatbike, raquettes… Elle a même constitué, avec un canton suisse voisin, un nouveau domaine alpin. Par Lionel Favrot

Un paradis blanc
Avec leurs pistes nordiques s’étalant sur 200 km, les villages des Rousses, de Bois d’Amont, Prémanon et Lamoura qui se sont associés, revendiquent le label Nordic France 5 sa- pins. Autre point fort: ces pistes sont elles-mêmes reliées à l’Espace Nordique Jurassien, soit 3 000 km ! Autant dire un domaine presque infini. La Transjurassienne, une course populaire organisée chaque mois de février, sauf problème de neige, est aussi un évènement phare de la discipline. Évidemment, on sort d’Auvergne-Rhône-Alpes puisqu’on est en Franche-Comté, mais c’est à côté. Également accessible en train via Morez : les 8 derniers kilomètres se font en car. Pour bien préparer son séjour, il faut définir ses attentes. Si on recherche de l’animation, il faut loger au centre des Rousses. Au contraire, les chalets isolés des Rousses d’en Bas ou de Prémanon offriront davantage de calme. Le lieu où skier est à choisir selon son niveau. Pour débuter, la petite boucle verte à deux pas de l’Office de tourisme s’impose. Les plus entraînés attaqueront directement par la rouge qui fait un grand cercle sur le plateau jusqu’à La Cure, près de la frontière suisse. Autre site accessible: la piste bleue, au départ des Rousses d’Amont et du collège. On peut rejoindre ensuite la verte qui mène au lac et rejoindre Bois d’Amont. On rejoint là-aussi la frontière suisse avec une belle piste qui mène jusqu’au Brassus, célèbre pour ses fabricants de montres de luxe. Ces itinéraires à découvert, donc sympas en plein soleil, présentent déjà quelques montées soutenues et de belles descentes mais si on recherche un niveau au- dessus, il faut filer en forêt. Toujours au départ des Rousses d’Amont, on peut attaquer la montée du Risoux, exigeante, et faire un aller-retour jusqu’à Bellefontaine ou revenir par Bois d’Amont et le Lac. Une vraie randonnée à la demi-jour- née ou à la journée selon son rythme. On reprendra son souffle en réfléchissant sur les panneaux reprenant des cita- tions philosophiques de la Piste des Pensées. Les descentes sont mythiques, surtout quand on doit, prudemment, slalo- mer au milieu de pratiquants moins aguerris.
Autre forêt superbe: le Massif du Massacre. Départ à la Darbella, sur la route qui relie les Rousses à Lamoura. On peut monter au Crêt Pela et redescendre jusqu’à Lajoux avec une possibilité de faire une boucle pour revenir à son point de départ. Les descentes en forêt sur ces routes fores- tières étroites, interdites aux voitures pendant l’hiver, exigent une bonne maîtrise de sa trajectoire. À savoir: le Massacre est une zone de biotope pour protéger le Grand Tétras et il est interdit de sortir des itinéraires balisés pour préserver la tranquillité de cette espèce entre le 1er décembre et le 30 avril. De l’autre côté de cette route Les Rousses-Lamoura, le site de la Frasse mérite également le détour et permet de rejoindre Prémanon. L’autre atout de cette station aux 4 Villages, c’est aussi une vraie culture nordique avec des loueurs de matériel qui sont de vrais connaisseurs. Evidemment, ce site se prête aussi aux activités raquettes et ski de rando. Enfin, lors d’une saison de ski normale avec des remontées mécaniques ouvertes, on peut varier les plaisirs en faisant du ski alpin sur les pistes du Noirmont, de la Dôle ou des Jouvencelles. L’espace des mondes polaires, nouveau nom depuis 2017 du centre Paul-Emile Victor propose une exposition permanente, des activités pour enfants, un centre de documentation et intègre même une patinoire. Un lieu didactique et sympa pour sen- sibiliser les générations futures à la fragilité de ces espaces.

Pour plus de renseignements: www.lesrousses.com et www.espacedesmondespolaires.org

Débuter le ski de fond

Compte tenu de la fermeture des remontées mécaniques, beaucoup de vacanciers débutent le ski de fond cette saison. Les Espaces ludiques nordiques ont justement été prévus pour faciliter cet apprentissage. On en compte une dizaine dans le département du Jura: à Bellefontaine, Bois d’Amont, Cerniébaud, Foncine-le-Haut, Mignovillard, Morbier, Lajoux, Longchaumois, Prénovel et Saint-Laurent-en-Grandvaux. Aménagés près du départ des pistes, ils proposent différents ateliers pour s’entraîner : sauts, bosses, tunnels… Et autant dans le Doubs: Frasne, Le Haut Saugeais Blanc à Hauterive- la-Fresse, Le Pré Poncet, Chez Liadet à Mouthe, les Granges Raguin, Le Gounefay à Pontarlier, Les Fourgs, La Seigne aux Hôpitaux-Vieux, Le Gardot dans le Val de Morteau. Ou encore dans l’Ain: Cuvéry, Giron, Hauteville La Praille, Les Plans d’Hotonnes, le Centre Montagnard de Lachat, Monts Jura La Vattay et Sur Lyand.
Plus d’information : www.espacenordiquejurassien.com

Autour de Lyon Spécial Hiver 2021, c’est 80 pages d’idées de destinations et de pratiques à la montagne. Pour acheter ce hors-série, c’est ici.

 

 

HORS-SERIE

VERSION
NUMERIQUE
Journaux.fr
COMMANDER

ABONNEMENT
Directement chez vous

 

+ HORS SERIES

 

S’ABONNER

NOS ARCHIVES

ACCES A TOUS
Nos numéros

 

COMMANDER

MEDIA

Votre panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0