Grotte Roche 
Une classique du Vercors

Le Vercors, haut lieu de la spéléologie, présente une grande variété de grottes. Plus de 4000 cavités sont d’ailleurs recensées. Autour de Lyon s’est lancé à la découverte de la grotte Roche à Villars de Lans. Frissons garantis en famille. Par Sofien Yazaoui.

La grotte Roche a été identifiée au 19e siècle par Joseph Roche qui la faisait visiter aux touristes remontant les gorges de la Bourne. Elle est située 2h de voiture de Lyon, à Villars-de-Lans. Sur la route, on peut déjà faire une escale à Pont-en-Royans dans le Parc naturel régional du Vercors. Ce petit village, aux maisons perchées au dessus de la rivière présente un charme particulier, et la fraicheur des gorges offre une pause bien agréable.
C’est sur le parking réservé juste après le pont de Valchevrière en Vercors que la préparation commence. Notre guide Stéphane Cabrol de Vercors Plein Air, nous met en condition avec la distribution des combinaisons, les explications du fonctionnement de l’éclairage, de l’utilisation du casque. 
Ce diplômé en encadrement Spéléo et Canyon nous explique que l’initiation va durer 2h et que la grotte Roche est une classique des gorges de la Bourne, adaptée pour les familles avec des enfants à partir de 6 ans. L’expédition que nous allons faire ne nécessite aucune technique de cordes particulière car il n’y a pas de partie en rappel. Pas de baudrier non plus, la grotte n’ayant aucun passage en hauteur sur ce parcours. Un deuxième itinéraire existe à l’intérieur, plus exigeant physiquement et réservé à des personnes expérimentées et nécessitant un équipement plus adapté.
Le brief terminé, on accède au site en seulement 30 secondes de marche, le temps de descendre d’une trentaine de mètres entre les rochers. L’entrée de la grotte est un immense porche situé sur la rive de la rivière La Bourne, célèbre pour ses truites. Dès l’entrée, le ton est donné. Le porche est vaste et l’on découvre la grande galerie s’enfonçant dans le noir. Le début de l’exploration est étonnant, car au lieu de descendre comme imaginé, on monte à travers les blocs de calcaire. Le noir devient rapidement intense, et seule la lumière de nos frontales éclaire désormais nos pas. 
Toute cette première partie de la grotte servait de promenade familiale depuis le 19ème siècle. Mais le club de spéléo local « les Furets jaunes » particulièrement aventureux s’est mis en tête en 1996 de creuser le sable qui se trouvait au fond de la cavité.

La suite à lire dans le nouveau hors-série Autour de Lyon été 2021 de Mag2Lyon chez votre marchand de journaux, sur ce site ou en numérique sur www.journaux.fr

HORS-SERIE

VERSION
NUMERIQUE
Journaux.fr
COMMANDER

ABONNEMENT
Directement chez vous

 

+ HORS SERIES

 

S’ABONNER

NOS ARCHIVES

ACCES A TOUS
Nos numéros

 

COMMANDER

MEDIA

Votre panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0