Elections régionales : les 40 mesures de Laurent Wauquiez

Le président LR sortant de la Région a présenté lundi 7 juin ses priorités avec un spectre assez large, en insistant sur son engagement pour la sécurité, la santé et l’emploi mais en annonçant aussi vouloir faire davantage pour l’environnement.

En détaillant son programme à 15 jours du premier tour des élections régionales, Laurent Wauquiez a également fait régulièrement référence à son bilan pour faire le lien. Tout en précisant que ses 40 mesures étaient financées, précisant pour chacune le chiffrage sur le prochain mandat s’il est réélu. Largement en tête de ce chiffrage : l’économie et la qualité de vie.

Relocalisation des emplois : c’est une des priorités affichées par Laurent Wauquiez qui a rappelé le soutien de la Région à la fabrication de chaussures de running en Ardèche ou d’un vélo électrique dans la vallée de l’Arve. Pour le prochain mandat en cas de réélection, il programme un milliard d’euros pour ce sujet en ciblant large : les écrans LED, le matériel de santé, les vélos, les textiles, les médicaments, les batteries électriques…  Mais il a aussi annoncé la création d’un fond souverain qui permettrait aux épargnants de la région d’investir dans des entreprises d’Auvergne-Rhône-Alpes. Le Conseil régional s’engageant à garantir ce fléchage. Il a affirmé qu’aujourd’hui, 95% des chantiers de rénovation des lycées étaient confiés à des entreprises de la région contre 50% avant son élection en 2015. Tout comme il a renforcé la part des produits régionaux dans les cantines qui atteint désormais 100% pour le boeuf. Il a aussi prévu 450 millions d’euros pour l’aide aux filières agricoles, pour les aider à s’adapter au changement climatique ou accentuer les formations. Il a aussi promis une market place, une plateforme d’achats en ligne : “Ma Région Mes Terroirs” évaluée à 1 million d’euros. Il. Laurent Wauquiez a aussi prévu 400 millions d’euros pour la montagne et 500 millions d’euros pour les nouvelles technologies type hydrogène.

Chiffrage sur le prochain mandat selon Laurent Wauquiez : 2,531 milliards d’euros

Environnement et qualité de vie

Faire de l’amélioration de la qualité de l’air la grande cause de son prochain mandat s’il est réélu, c’est l’engagement de Laurent Wauquiez qui prévoit d’y consacrer 300 millions d’euros. Sylviane Noel sénatrice et tête de liste pour la Haute-Savoie a salué l’action de la Région contre la pollution dans la vallée de l’Arve, due notamment aux particules de chauffages au bois obsolètes qui ont diminué de 42%. Nouveau combat pour Laurent Wauquiez : la valorisation du gaspillage alimentaire, considérant qu’il était “délirant” dans les cantines scolaires où il atteignait 3 500 tonnes/an. Un gisement qu’il veut valoriser en biomasse. Autre engagement : développer les Voies Vertes, un sujet sur lequel il regrette de ne pas être allé plus loin pendant le mandat qui s’achève, avec 1 000 nouveaux kilomètres en cinq ans, en particulier pour relier les réseaux existants : Voie Allier, Via Fluvia (Haute-Loire), via Rhona, Dolce Via (Ardèche)…. Il veut aussi se mobiliser pour la cause animale en secourant les refuges menacés de fermeture et en luttant contre les déserts vétérinaires pour un budget de 10 millions d’euros.

Chiffrage sur le prochain mandat selon Laurent Wauquiez : 768 millions d’euros

Sécurité : Laurent Wauquiez a annoncé sa volonté de créer une brigade régionale de sécurité pour intervenir à proximité des lycées avec un objectif de 2 000 missions par an. Ce qui lui a permis de rappeler son plan de sécurisation des lycées. Il s’est également engagé à augmenter de 50% les effectifs de la police ferroviaire comme il l’a fait ces 5 dernières années. C’est qui couterait le plus cher parmi ces mesures (120 millions d’euros).

Quant aux caméras de vidéo-surveillance, il souhaite en rajouter 10 000 qui viendront s’ajouter aux 6 000 déjà en place, en proposant de tester la reconnaissance faciale “pour identifier les individus fichés pour radicalisation”. Il a récemment débloqué des fonds pour aider la ville de Bron à mieux s’équiper comme l’a rappelé Jérémie Bréaud, maire LR de Bron et tête de liste de Laurent Wauquiez sur la Métropole.

Autre engagement : l’équipement de 100% des cars scolaires en vidéoprotection, des boutons d’alerte pour les commerçants, le doublement du nombre d’hébergements d’urgence pour les victimes de violences intrafamiliales…  

Chiffrage sur le prochain mandat selon Laurent Wauquiez : 310 millions d’euros

Santé : Laurent Wauquiez a listé les actions de la Région depuis le début de la crise du COVID19, que ce soit la distribution de masques ou de gels hydroalcooliques quand l’Etat en manquait. Mais aussi son engagement pour les purificateurs d’air, taclant au passage la SNCF à qu’il reproche d’avoir refusé sa proposition d’en équiper les trains, de même que l’Etat qui s’était montré réticent jusqu’à la décision récente de Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education, d’en équiper les écoles. Jean-Pierre Taite, maire de Feurs, et tête de liste LR dans la Loire s’est félicité du soutien financier de la Région pour sa maison médicale ou de la subvention d’installation de 10 000€ qui a aidé à l’accueil d’une médecin. Laurent Wauquiez souhaite à l’avenir développer des permanences mobiles de spécialistes dans les déserts médicaux. Il prévoit aussi 80 millions d’euros pour aider la recherche, avec l’installation de l’Académie de l’organisation mondiale de la santé à Lyon, et 3 millions d’euros pour développer la sensibilisation et la vaccination contre les papillomavirus en finançant le reste à charge pour les familles. 

Chiffrage sur le prochain mandat selon Laurent Wauquiez : 143 millions d’euros

De ces priorités découlent trois grands plan d’action avec des mesures précises comme par exemple la création d’une Académie aéronautique à Amberieux-en-Bugey dans l’Ain, le développement du Passregion pour les apprentis, ou encore le lancement d’une mutuelle régionale pour les étudiants et retraités. De ce point de vue, c’est le transport ferroviaire qui arrive en tête pour les budgets prévus (3 milliards d’euros), devant la route dont le transport par cars (2 milliards d’euros) et la rénovation des lycées et l’ouverture de six nouveaux établissements (1,5 milliard d’euros). La création d’une bourse pour la réussite des jeunes avec un financement de formation pouvant atteindre 4 000€ est estimée à 20 millions d’euros.

Des actions qui seront conditionnées à trois grands principes : le soutien des territoires ruraux, aucune augmentation de la fiscalité et la lutte contre le communautarisme et la défense laïcité. Ce dernier critère justifiera un refus d’aider des communes acceptant des accommodements ou des arrangements sur ces thèmes sensibles. Pour Laurent Wauquiez : “ce sera non négociable”.

Et quant à ses éventuelles ambitions présidentielles s’il était élu, il a rappelé les rumeurs ces dernières années aux moments des élections législatives, des élections européennes et plus récemment des élections municipales à Lyon de 2020. Avant de conclure : “je suis de Haute-Loire et je serai toujours au service de ma région.” Glissant quand même au passage qu’il aimerait que l’Etat s’inspire plus souvent des expériences “d’en bas”.

EN KIOSQUE

VERSION
NUMERIQUE
Journaux.fr
COMMANDER

ABONNEMENT
Directement chez vous

 

+ HORS SERIES

 

S’ABONNER

VOTRE PUBLICITE

Votre panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0