Dabba Consigne : 35 000 emballages évités

L’équipe s’est rapidement agrandie en à peine plus d’un an et compte actuellement sept entrepreneuses

Dabba Consigne fait partie des structures récompensées lors de la 12e édition des trophées Mag2Lyon de l’Économie Sociale et Solidaire Rhône-Alpes.

TROPHÉE COUP DE COEUR 

Les petites boîtes en verre de chez Dabba Consigne se sont multipliées ces derniers mois. Cette entreprise agréée Esus et créée en juin 2020 à Grenoble, par Marion Scapin et Caroline Laubertie, propose de remplacer les emballages à usage unique utilisés à chaque pause repas par des boîtes en verre réutilisables. Au lieu d’acheter un stock d’emballages jetables, le commerçant loue ces contenants en verre à Dabba Consigne. La collecte auprès des 74 commerçants partenaires est assurée par les sept associées réparties sur les antennes de Grenoble, Lyon, Annecy, Chambéry et Chamonix, et bientôt Annemasse en 2022. Il y a d’autres initiatives similaires dans d’autres villes en France, mais Dabba est la seule structure à avoir plusieurs antennes et à créer ce maillage territorial. 

Depuis la création de Dabba, 35 000 emballages ont ainsi été évités. “La location des plats consignés en verre est au même prix que les contenants jetables, garantit Audrey Quintana, responsable de l’antenne lyonnaise. C’est même moins cher qu’une solution compostable à base d’amidon de maïs par exemple.” 

Une application mobile Dabba Conseigne est disponible

À côté de cette activité, Dabba propose d’accompagner tout acteur, qui, sans vouloir rejoindre son réseau, souhaite passer au réemploi. C’est par exemple le cas avec la métropole grenobloise pour le portage de repas à domicile. “On apporte une expertise et on construit avec l’ensemble des parties prenantes la solution”, précise Audrey Quintana. Dabba propose également une activité de lavage pour tous les commerces qui n’ont pas la capacité de laver sur place leurs propres contenants individuels. Une application mobile sera disponible d’ici fin novembre pour permettre aux clients, via la géolocalisation, de savoir où ils peuvent aller manger ou déposer leurs contenants. Les clients pourront payer leurs consignes en ligne en scannant simplement un QR code chez le commerçant au moment de récupérer leurs plats. Avec de nouveaux contrats en 2022, le nombre de contenants consignés va encore être multiplié. Pour faire face à une demande croissante, Dabba envisage de sous-traiter la collecte avec d’autres acteurs, notamment des collectifs de livreurs à vélo.

Une levée de fonds sera également organisée en 2022 pour agrandir l’équipe Dabba. “Notre objectif à trois ans, conclut Audrey Quintana, est d’être l’acteur numéro un du réemploi en Auvergne- Rhône-Alpes, y compris dans des zones rurales.

Article publié dans le hors-série Economie Sociale et Solidaire de Mag2Lyon, disponible à la commande sur ce site.

 

HORS-SERIE

VERSION NUMERIQUE Journaux.fr COMMANDER

Directement chez vous

+ HORS SERIES

S’ABONNER

NOS ARCHIVES

ACCES A TOUS
Nos numéros

 

COMMANDER

MEDIA

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0