COVID19 : la Région au secours des Ehpad

131 000 tests vont être livrés dont 15 000 dès la semaine prochaine dans ces établissements, a annoncé Laurent Wauquiez, président du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes. Une mesure d’urgence alors que la pandémie s’annonce particulièrement mortelle dans les EHPAD.

Ces tests conçus par BioMérieux vont permettre de dépister les résidents et les personnels de ces établissements. Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a lancé cette campagne de test en lien avec l’Agence régionale de la santé et les président des Départements. 900 000 masques vont aussi leur être livrés. Une urgence pour arrêter l’hécatombe.

Le nombre de résidents et de personnels contaminés, tout comme le nombre de décès dans les Ehpad, restent inconnus dans la Région. En effet, l’Agence régionale de santé a passé sous silence ces chiffres sauf pendant quelques jours fin mars, ce qui a permis de confirmer que le nombre de décès du Covid étaient sous-estimés  de 30 à 40%. Actuellement, on compte 721 décès du COVID19 à l’hôpital en Auvergne-Rhône-Alpes  Si les proportions sont restées les mêmes, les 1 000 décès du COVID19 dans la région ont déjà été dépassés. Etrangement, Jérôme Salomon a révélé hier soir des chiffres nationaux sur le nombre de décès dans les Ehpad, ce qui suppose d’avoir totalisé des données récoltées au niveau local, mais les chiffres régionaux, forcément disponibles, ne sont plus communiqués par l’Agence régionale de santé. En France, cette pandémie a provoqué le décès de 13 197 personnes dont 4 599 en Ehpad,  soit 35%.

L’absence de suivi précis des Ehpad est l’une des principales insuffisances de l’Agence régionale de santé. En effet, celle-ci a doublé le nombre de lits de réanimation pour éviter la saturation des lits d’hôpitaux mais la situation dans le Ehpad lui a rapidement échappée. Les soignants, les malades et leurs familles ont le sentiment d’avoir été abandonnées. Certaines équipes d’Ehpad ont décidé d’elles-mêmes de se confiner avec les résidents sans attendre les consignes gouvernementales venues tardivement. Pourtant, les responsabilités sont clairement établies. L’Agence régionale de santé, antenne locale du Ministre de la Santé, est chargé de vérifier la qualité des soins dans les Ehpad tandis que les Départements doivent contrôler l’aspect hôtelier. Les différents groupes qui gèrent ces Ehpad, avec des tarifs souvent très élevés, restent pour l’instant silencieux mais ils devront aussi rendre des comptes sur leur gestion de cette pandémie. Dans certaines régions, des plaintes ont déjà été déposées.

Sur la photo Laurent Wauquiez, président du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, Yannick Neuder, vice président du conseil régional en charge de la Santé, Georges Ziegler, président du Conseil départemental de la Loire, Jean-Yves Grall directeur général de l’Agence régionale de santé, Marie-Pierre Mouton président du Conseil départemental de la Drôme et en vidéo Bruno Faure président du Conseil départemental du Cantal. Photo@RégionAURA

EN KIOSQUE

VERSION
NUMERIQUE
Journaux.fr
COMMANDER

ABONNEMENT
Directement chez vous

 

+ HORS SERIES

 

S’ABONNER

VOTRE PUBLICITE

Votre panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0