Ascenseurs valléens : le phénomène

Le Funiflaine

Permettre aux touristes d’accéder aux stations autrement qu’en voiture, c’est l’ambition de ces “ascenseurs” aux allures de funiculaire ou de télécabine. La liaison Orelle-Val Thorens, le 3 Vallées Express, paraît l’une des plus emblématiques. Ouverte dès cet hiver, elle va permettre d’éviter les bouchons de la Tarentaise à condition de sortir de l’A43 à Orelle pour garer sa voiture sur un parking gratuit. Une télécabine mène jusqu’à la Cime Caron qui offre une vue à 360° à 3 200 m d’altitude. De là, une seconde télécabine mène au coeur de la station de Val Thorens. Compter 45 min au total.
Également en Savoie, le funiculaire des Arcs a été complètement repensé à l’été 2019 avec un large vitrage panoramique pour accéder en 7 minutes à Paradiski depuis Bourg-Saint-Maurice.
Autre ascenseur valléen en service : l’Eau d’Olle-Express dans l’Oisans, en Isère. Depuis Allemond, cette nouvelle infrastructure rallie les stations d’Oz-Vaujany et de l’Alpe d’Huez, en 8 minutes au lieu de 20 par la route.
Également soutenu par la Région, l’ascenseur valléen Funiflaine se présente comme la liaison écologique vers le Grand Massif. Un syndicat mixte éponyme rassemble la Région, le département de Haute-Savoie, la commune d’Arâches-la-Frasse et de Magland, ainsi que la Communauté de Communes de Cluses. Funiflaine a confié en juin dernier son exploitation sous forme de concession de service public à une société rassemblant La Compagnie des Alpes, Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc, POMA et le Crédit Agricole des Savoie pour 25 ans. “C’est l’enjeu de la desserte des derniers kilomètres par les mobilités de demain, résume Fabrice Pannecoucke. On est tous très attendus sur ces sujets. 

HORS-SERIE

VERSION NUMERIQUE Journaux.fr COMMANDER

Directement chez vous

+ HORS SERIES

S’ABONNER

NOS ARCHIVES

ACCES A TOUS
Nos numéros

 

COMMANDER

MEDIA

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0