Agastache Une cuisine végétale

Deux jeunes associés ont ouvert Agastache, un restaurant bistronomique dans le 6e arrondissement. Ils font partie de cette génération, formée chez des étoilés, qui mise sur une cuisine toujours élaborée mais dans une ambiance plus décontractée. Mag 2 Lyon a testé Agastache. Par Clotilde Brunet

Que les carnivores ne prennent pas peur ! Le chef Benjamin Millard aime travailler les végétaux et créer la surprise dans l’assiette mais Agastache n’est pas un restaurant végétarien pour autant. Pour l’anecdote, Agastache doit son nom à une plante au goût anisé très prononcé que l’on retrouve dans quelques recettes.

On a opté pour le menu entrée, interlude végétal, plat, pré-dessert et dessert à 35 euros. En entrée, l’un des convives a testé les courgettes, agastache et champignons. Beaucoup de fraîcheur et de multiples textures dans l’assiettes. Une réussite ! Avant de passer au plat, un intermède végétal autour de la carrotte est proposé. Elle prend des formes multiples, sorbet, coulis, fine lamelles… Le dîner s’est poursuivi avec pour un cabillaud, choux et fruits de la passion. Là encore, c’est un sans faute. Le fruit exotique relève à merveille le poisson qui est façonné en quenelle. Le second convive s’est régalé avec le lapin, betteraves et myrtilles.

Nous avons dégusté un vin de Côte Roannaise, assez minéral et convaincant. La carte des vins est courte et met en avant les vignerons de la région. De la même manière, Benjamin Millard défend les produits régionaux sans s’interdire quelques touches d’exotisme. Il a été formé auprès de grands chefs, Alain Ducasse, Pierre Gagnaire, Pierre Caillet, Christian Têtedoie… C’est au restaurant Arsenic, la pépinière de chefs de Christian Têtedoie que Benjamin Millard et Mathieu L’Her se sont rencontrés. Ce dernière mène un service efficace mais décontracté en salle. Il prend le temps de présenter les plats et d’écouter les retours des clients.

Enfin, nous terminons en beauté avec deux desserts originaux : menthe Poivrée, pêche, basilic d’un côté et sapin, chocolat, caramel de l’autre. Bref, c’est un coup de coeur. Leur première ouverture, le 2 mars a été écourtée… Mais c’est une adresse à tester de toute urgence.

Agastache, 134 rue Dugesclin, Lyon 6. Tél. 04 78 30 31. Déjeuner : menus de 24 euros à 30 euros. Dîner : menus de 35 euros à 42 euros.

EN KIOSQUE

VERSION
NUMERIQUE
Journaux.fr
COMMANDER

ABONNEMENT
Directement chez vous

 

+ HORS SERIES

 

S’ABONNER

VOTRE PUBLICITE

Votre panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0