Bois des Lutins Parc familial fun et nature

A une demi-heure à l’est de Lyon, le Bois des Lutins à Diémoz est un tout nouveau parc pour les enfants, proposant des loisirs de plein air. Privilégiant la nature, il s’adresse aux familles qui veulent passer une journée au calme tout en s’amusant. Nous l’avons testé. par Maud Guillot.

“Atypique”, c’est le qualificatif que Thierry Franc, Pdg d’Aventure Group, a utilisé pour présenter son Bois des Lutins qui a ouvert fin juin à Diemoz, en Isère à 30 minutes à l’est de Lyon. Et effectivement, il est difficile de le comparer à des structures existantes. Ni  parcs à sensations comme Walibi ou le Pal, ni parc accrobranche, il cherche avant tout à séduire les familles en recherche de nature tout en proposant des activités fun aux enfants.

Nous nous y sommes rendus un mercredi, en pleine canicule avec trois enfants dans la cible, entre 5 et 12 ans. Premier petit conseil : privilégier la sortie d’autoroute de Saint Quentin Fallavier. Contrairement à ce que nous propose le GPS, elle permet d’éviter la traversée de la zone industrielle de Saint-Pierre de Chandieu et de Heyrieux qui, au delà d’être constamment embouteillée, ne met pas vraiment dans l’ambiance…

Il faut traverser le village de Diémoz pour rejoindre la Combe du Loup. C’est là qu’on découvre un petite écrin de verdure autour d’une zone de lacs. On est agréablement surpris par le cadre bucolique. Comme nous le précise le responsable du parc, ce site accueillait il y a dizaine d’années un camping qui a fermé. Il a fallu plusieurs années aux équipes d’Adventure Group pour repérer cet emplacement puis pour l’aménager sans le dénaturer. Car l’objectif est de respecter l’écosystème donc de créer des attractions (sans électricité) qui s’adaptent au site et à l’implantation des arbres. La majorité des installations sont conçues avec des matériaux recyclables : bois, métal, cordes et filets. Les herbes sauvages sont acceptées et aucun pesticide n’est utilisé. Le bois des clôtures, balançoires et tyroliennes par exemple provient des forêts du site composé notamment d’acacias. L’énergie utilisée est 100 % locale et renouvelable !

A notre arrivée, alors qu’il fait plus de 35°, on trouve un peu de fraicheur en longeant le lac sur un chemin ombragé. On rejoint le snack appelé la Cahute qui est situé au centre du parc. Il est 13h. On souhaite commencer par tester la partie repas, l’offre dans les parcs de loisirs traditionnels étant souvent très rudimentaire ou “industrielle”. Ici, les propositions sont réduites et, surprise, pas de frite… Le menu des trolls se compose d’un poulet à la crème et de pommes de terre grenaille, avec boisson et dessert pour 14,50 euros. Correct mais il fait trop chaud. On opte pour le menu des Elfes, avec un hot-dog accompagné d’une boisson et d’un cookie ou d’une glace pour 7,90 euros. La saucisse est fabriquée spécialement pour le parc par un charcutier du coin, Stéphane Ogier. L’essentiel des aliments sont d’ailleurs locavores : la brasserie Ninkasi, le Bar à Pains, boulangerie locale qui travaille avec de la farine d’Auvergne Label Rouge. L’ensemble des pâtisseries sont faites maison avec notamment, du chocolat Valrhona. Ce qui n’a apparemment pas été simple à mettre en place. En tout cas, les enfants sont ravis de cette saucisse, qui n’est pas rouge comme d’habitude, mais très gouteuse. Les pique-nique sont aussi autorisés. De nombreuses tables sont à disposition.

Une fois le repas terminé, on manque de s’assoupir sur des transats disposés sur la zone herbeuse, à l’ombre, près du lac – un vrai paradis pour les parents- mais les enfants venus pour en découdre nous rappellent à l’ordre. On part donc pour la visite. On est accueilli par un champignon qui parle quand on appuie dessus et qui nous raconte l’histoire de la forêt, des lutins, des elfes et des gnomes. Un monde onirique. La première activité est un immense filet suspendu. Il peut accueillir 10 personnes, petits comme grands. Mais pas de surveillance. Comme dans le concept des accrobranches, les participants sont en autonomie. Il faut alors faire attention car les bons et rebonds provoquent inévitablement des chutes. Et on se dit qu’en cas de forte affluence, il faudra vraiment se gendarmer, y compris dans la queue… Mais on a du mal à faire sortir nos testeurs qui s’amusent beaucoup. On contourne le lac pour trouver la chenille des elfes, sorte de balançoire à plusieurs, le ventre du Nain jaune, une immense structure gonflable sur laquelle on peut sauter et le village des Trolls où les enfants s’engouffrent dans des tunnels et des galeries souterraines. On quitte à regret cette zone qui est en plein soleil. Un petit passage sur l’eau molle, une sorte d’immense lit à eau sur lequel on progresse. Puis on rejoint le Village des cabanes, avec passerelles en cordes, ponts et cheminées. L’attraction la plus spectaculaire. Des enfants venus avec leur centre de loisirs sont à l’œuvre et il faut faire preuve de patience car les plus petits doivent appréhender leur environnement pour avancer. On pourrait les laisser plusieurs heures là-dedans, à grimper et redescendre dans les toboggans géants. Et c’est l’atout de ce parc : les activités ne durent pas quelques minutes après une heure d’attente ! Les parents et grand-parents peuvent participer bien sûr ou regarder.

Un petit passage aux toilettes, sèches évidemment, et on enchaîne avec la Balle des gnomes : des cylindres gonflables dans lesquels les enfants peuvent courir et gentiment se percuter. Une zone a été réservée pour les plus petits avec du matériel adapté. On passe le château gonflable, moins étonnant et on rejoint un nouveau filet dans lequel on peut jouer avec une balle géante. Pour finir, on se fait une petite séance de tyrolienne géante !

Expérience réussie pour tous. On se dit qu’il faudrait vraiment venir une journée complète.  Ce qui permet en plus de rentabiliser le prix d’entrée : 16 euros pour les 5-64 ans (8,50 euros pour les 2-4 ans). On se dit aussi qu’au dessus de 10 ans, les enfants peuvent quasiment naviguer seuls pendant que les parents se reposent près du lac. En revanche, ce parc familial ne vise pas spécifiquement les ados, accros aux sensations fortes. Comme les codes du loisir outdoor l’imposent, le parc promet une nouveauté chaque année. Et espèrent séduire 100 000 spectateurs par an.

Le Bois des Lutins, La Combe du Loup, 38 790 Diémoz. Ouvert du 22 juin au 21 novembre 2019. Ouvert de 10 h à 19h l’été. Tarif : 16€ de 5 à 64 ans (15€ si l’achat est effectué en ligne). 8,50 euros pour les enfants de 2 à 4 ans et les plus de 65 ans (8€ si l’achat est effectué en ligne). Pour les enfants de 2 ans et moins, l’entrée au parc est entièrement gratuite.

 

 

HORS-SERIE

VERSION
NUMERIQUE
Journaux.fr
COMMANDER

ABONNEMENT
Directement chez vous

 

+ HORS SERIES

 

S’ABONNER

NOS ARCHIVES

ACCES A TOUS
Nos numéros

 

COMMANDER

MEDIA

Votre panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0